• 4 commentaires

  • 1 commentaire
  • Toi mon ange-gardien,
    Je sais que tu me protège.
    Tu étais mon pépère parrain.
    Je me souviens, sous la neige,

    Tu m’amenais au monoprix,
    Chercher du parfum au muguet.
    C’était la fête, je te revois et souris,
    Parfois il était aux œillets.

    La petite fille que j’étais,
    Adorait jouer avec toi.
    Un triste jour tu dormais,
    Mais le réveil n’a pas voulu de toi…

    Ce fut un départ horrible,
    Pour toute la famille…
    Pour moi chose inadmissible,
    Mon cœur transpercé par une aiguille.

    Quelques mois après,
    Je sentais ta présence,
    Je ne disais rien exprès,
    Pour moi c’était une chance.

    Par la suite en cas d’examen
    J’amenais ton cartable avec moi,
    Ou ton porte-monnaie, près de ma main,
    Seule maman le savait, toutefois.

    Dans les évènements de ma vie,
    Heureux ou malheureux,
    Je t’ai toujours près de moi senti,
    Merci de rester près de moi, c’est merveilleux.
      


    2 commentaires

  • 3 commentaires
  •  

     

    Jours vous commencez à raccourcir,

     

    Soleil tu me fais moins sourire,

     

    Les hirondelles bientôt vont partir,

     

    Sur un banc amène de quoi lire.

     

     

     

    Septembre fait baisser la lumière solaire,

     

    Les enfants ont fait leur rentrée scolaire,

     

    Eté doucement tu t’éloigne de nous,

     

    Le vent bientôt dansera dans mes cheveux fous.

     

     

     

    Joli mois des vendanges, reste doux,

     

    Vignes magnifiques au charme fou,

     

    Vous offrez vos fruits aux vendangeurs,

     

    Surveillés au loin par les chasseurs.

     

     

     

    Le mois prochain,  les arbres seront dorés,

     

    Leurs feuillages vireront au rouge amélioré,

     

    Comme il fera bon en cette saison s’aimer,

     

    Aidé par le coup de baguette d’une fée.

     


    votre commentaire
  •  

    Je ne connais rien de plus beau
    Que donner naissance à un enfant
    Entendre avec joie, ses premiers mots,
    Qu'il est doux d'être une maman.

     


    Un enfant, c'est un cadeau de Dieu,
    C'est parfois une raison de vivre.
    Qu'il fait bon le regarder dans les yeux
    De sa vie, un jour, en écrire le livre.

     

     

     

    Bienvenue à toi petit homme,
    Ouvre tes yeux à la lumière.
    Ton magnifique sourire sera comme
    Un mot d’amour dit à la Terre.

     


    Un tout petit bonhomme
    Gai comme un rayon de soleil.
    Haut comme trois pommes,
    Tout simplement une merveille.

     


    4 commentaires

  • 12 commentaires
  • Vague tu danses sous le vent,
    Avec la houle, tu roules quand même.
    Fermes les yeux, écoute son chant,
    Il te dira combien je t’aime

    Sur cette immense plage de sable fin,
    Nous reviendrons nous étendre,
    Il me fera sourire ton petit air malin
    Petite fille, j'aime ta compagnie si tendre

    Des jours meilleurs nous aurons,
    Je t'en fais la promesse surtout pour toi,
    Cet été à pleines dents nous le savourerons,
    Dans les dunes, photos de ton joli minois.

    Chaque jour qui passe est une promesse,
    Joies de la vie qui nous tend les bras,
    Des ballades avec ton petit chien en laisse,
    Du bonheur pour toi ma petite Alexandra


    4 commentaires

compteur gratuit