• Imagination

    Imagination

      

    Allongée sur ma couverture, près d’un pin

    Les yeux fermés,  je vois un palmier

    Quel bonheur, il fait chaud ! Je suis bien.

    J’ouvre les yeux, j’aperçois des œillets.

     

    Encore une fois, j’étais partie très loin,

    Le soleil m’avait attiré une fois de plus.

    Mon sommeil m’avait amené sans témoin

    Dans un coin paradisiaque au calme absolu.

     

    Il me faut réagir et me réveiller sérieusement,

    Un petit tour dans ce fameux hamac que j’aime

    Afin de finir de me réveiller très doucement,

    Sortir de mes rêves ou du hamac ? Quel dilemme.

     

    Les oiseaux me parlent : « allez courage » !!!

    Vous ne le saviez pas, mais oui, il suffit

    De les observer, même en faisant le ménage

    Leur regard devient parfois même un défi.

     

     

     

     

    « NolwenAnciens poèmes à redécouvrir si vous le voulez... »

  • Commentaires

    4
    Mardi 5 Février à 19:18

    Chouette ton poème, j'aime bien - Te fais de gros bisous ....Smack!!!

    3
    Lundi 4 Février à 21:20

    Voila j'ai pas mal bossé ce soir mais je te laisse un petit coucou pour te souhaiter une bonne nuit ! Gros gros bisous !

    J'adore tes lignes elles font rêver au soleil qu'il nous tarde de voir pointer sans interruption !

     

    2
    Lundi 4 Février à 19:55

    Joli poème bravo l'amie douce soirée amitiés bisous.

    1
    Lundi 4 Février à 18:49

    Bonsoir Cathy !

    Une belle imagination et rêver sous les Pins dans un hamac c'est vraiment chouette mais il va te falloir attendre un meilleur temps là il fait froid et il flotte pffff j'en ai marre vite le Printemps ! Bisous !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :



compteur gratuit