• Etoile des glaciers

     

     

    Edelweiss petite fleur des montagnes,

    Paraissant très  fragile, mais robuste,

    Sans en avoir l’air, tu accompagnes,

    Les guides et randonneurs venant d’Espagne.

     

    Sous un immense ciel, d’un bleu azur,

    La neige et le froid, ne te font pas peur.

    Sur les hauts sommets, l’air si pur…

    J’en possédais une, perdue de bonne heure.

     

    Toi que l’on appelle l’étoile des glaciers,

    Tu es empreinte de mystère et de blancheur.

    De nouveau en posséder une et l’apprécier,

    Serait pour moi, source de bonheur.

     

    A Ossau, dans les Pyrénées, je t’avais achetée,

    Tu étais sous cellophane, hélas je t’ai perdue.

    Petite fleur que j’admire, j’aimerais te retrouver

    Ne plus jamais vous dire « elle a disparue ».

    « Le printemps arrive doucement chez nousMAUX POUR MOTS »

  • Commentaires

    2
    Lundi 11 Mars à 12:28

    Tout à fait d'accord avec le "pas touche".

    En as tu déjà pris en photo???

    Bisous et merci

    1
    Dimanche 10 Mars à 08:42

    Bonjour Cathy

    Oh quel joli poème !

    J'en ai une aussi, si précieuse ...

    et j'en ai vu en rando, dans le Canyon d'Ordesa mais pas touche, c'est le Parc National !

    Bisous, bon dimanche

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :



compteur gratuit